Un Octobre oublié ? La Russie en 1993

Colloquium, 18-19 November 2013, Paris, France (in French)

Colloque international

18-19 novembre 2013
CERI
56, rue Jacob 75006 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Informations : oktbiar1993@gmail.com , http://russie.hypotheses.org - rubrique 1993

Colloque international organisé par le Centre d’études franco-russe de Moscou (CEFR) en collaboration avec le Centre d’étude des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC, EHESS), le Centre d’études et de recherches internationales (CERI, Sciences Po). Avec le soutien de l’Académie de l’économie et de la fonction publique de Russie (RANHiGS, Moscou), la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH, Paris), l’Institut d’histoire russe de l’Académie des sciences de Russie (IRI RAN, Moscou), l’Université Paris Ouest Nanterre (Institut des sciences sociales du politique – ISP, Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues – CRPM, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine – BDIC, Bureau des écoles doctorales), le laboratoire d’excellence TEPSIS (Investissements d’avenir) et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (programme ACCESS).


« Je décrète la suspension des fonctions législatives, administratives et de contrôle du Congrès des députés du peuple et du Soviet suprême de la Fédération de Russie. (…) La Constitution (…) et la législation (…) restent en vigueur dans la mesure où elles ne contredisent pas le présent Décret ».
Moscou, Kremlin, 21 septembre 1993, 20 heures, décret du Président n° 1400.

Présenté par les uns comme un moyen de sortir du conflit insoluble qui oppose le Président au Parlement depuis des mois, dénoncé par les autres comme un coup de force, ce décret de B. Eltsine ouvre la voie à une crise qui durera quatorze jours au cours desquels le conflit politique basculera dans l’affrontement violent. Le bras de fer se conclut par le bombardement du Parlement par l’armée le 4 octobre sur ordre du Président et par l’arrestation des députés insoumis et de leurs partisans. Bilan : plus de 150 morts et 400 blessés.Vingt ans après octobre 1993, le colloque a pour objectif de proposer une sociologie de cette crise politique cruciale, aujourd’hui négligée alors qu'elle constitue l'acte fondateur du régime politique russe actuel. Dans cette perspective, il vise à interroger le récit officiel de l’événement, œuvre avant tout des vainqueurs dont la vision de l’affrontement et de ses conséquences, notamment institutionnelles, s’est imposée. Le colloque entend analyser dans leur diversité les trajectoires individuelles et collectives des acteurs de l’époque. Portant sur la genèse du conflit, sur son déroulement puis sur ses conséquences, il s’intéressera tant aux vainqueurs qu’aux perdants, aux participants engagés qu'aux observateurs. Une attention particulière sera accordée à la question du surgissement de la violence et à celle de ses effets sur la crise et son dénouement.

http://www.bdic.fr/actualites-scientifiques-et-culturelles/evenements-bd...